Étiquette / Biodiversité

    Chargement en cours…
  • Meilleure mise à fruit en verger avec une présence d’abeilles sauvages diversifiées

    Une équipe américaine a évalué l’effet de la présence d’abeilles domestiques et d’abeilles sauvages sur la mise à fruit de pommiers. Leurs résultats indiquent que la mise à fruit dans les pommiers augmente avec la richesse en espèces d’abeilles sauvages indigènes pendant la floraison mais pas avec l’abondance d’abeilles domestiques.

  • 2, 3, 4 et 5 décembre 2014 : Journées horticoles

    19e édition des Journées horticoles Les 2, 3, 4 et 5 décembre, des journées de conférences auront lieu à Saint Rémi. Ces journées sont organisées par le CLD des Jardins-de-Napierville, le MAPAQ, Pleine Terre et le Club Bassin La Guerre. Mardi 2 décembre : Aménagement du territoire et biodiversité - Animateur : S. Comtois Grandes…
  • 30 septembre 2014 : Journée de démonstration – Habitats fauniques et inondations

    Limiter les impacts des inondations en créant des habitats fauniques Organisée par le club agro-environementale Data sol et J. Leclair, cette journée de démonstration a eu lieu aux fermes Leclair & frères, à Sherrington. Lors de cette journée, le propriétaire de cette bande riveraine a présenté l'aménagement de cette bande mais aussi les bénéfices que…
  • 18 novembre 2014 : Journée d’information sur les bandes fleuries

    Formation sur les bandes fleuries Cette formation a eu lieu au CEGEP de Saint-Jean-sur-Richelieu. Trois conférenciers nous ont présenté ce que sont les bandes fleuries, leur rôle dans le contrôle de ravageurs ainsi que des exemples d’utilisation de bandes fleuries en cultures maraîchères au Québec et en France. Des outils de financement de ces aménagements…
  • Reportage de la Semaine verte sur les néonicotinoïdes

    Les néonicotinoïdes font la une des manchettes depuis plusieurs mois. Les semences enrobées ont réellement des effets sur la biodiversité notamment sur les abeilles ?

  • Plus de prédateurs sur les plantes sauvages et plus de ravageurs dans les cultures

    Une équipe de recherche australienne et hollandaise s’est interessée à la quantité d’arthropodes ravageurs et prédateurs sur 6 cultures (blé, sorgho, orge, cotton, alpiste et pois chique) et 7 plantes sauvages (Eucalyptus, mimosa, Enchylaena tomentosa, Sclerolaena muricata, Rhagodia nutans, Atriplex muelleri et Maireana microphylla). Leur étude a montré que les arthopodes trouvés sur les plantes sauvages n’étaient pas les mêmes que dans les cultures. Plus particulièrement, au cours de l’année, il y a plus de prédateurs sur les plantes sauvages et généralement plus de ravageurs sur les cultures.

  • 11 mars 2014 : Formation sur les bandes fleuries

    Journée de formation sur les bandes fleuries Cette formation a eu lieu au CLD des Jardins-de-Napierville. Trois conférenciers nous ont présenté ce que sont les bandes fleuries, leur rôle dans le contrôle de ravageurs ainsi que des exemples d’utilisation de bandes fleuries en cultures marîchères au Québec et en France. Des outils pour identifier les…