Mesurer l’inoculum aérien pour évaluer le risque de mildiou de la pomme de terre

Une équipe de chercheurs québécois a évalué le potentiel d’un suivi en temps réel de l’inoculum aérien de Phytophtora infestans, l’agent pathogène responsable du mildiou de la pomme de terre. Des essais ont été menés au Nouveau-Brunswick pendant trois saisons de production. Selon les résultats obtenus, un réseau de capteurs de spores combiné à des systèmes d’aide à la décision pourrait permettre de mieux cibler les moments d’applications de fongicides. Le suivi de l’inoculum aérien pourrait aussi permettre de vérifier l’efficacité des stratégies de lutte utilisées. Plant Pathology (2015)

Donnez votre avis