Effet d’insecticides à risque réduit sur l’anthonome de la fleur du fraisier

Une équipe de recherche américaine a évalué l’efficacité de certains insecticides à plus faible risque pour l’environnement ou pour les pollinisateurs qui pourraient être utilisés en période de floraison pour contrôler les populations d’anthonomes de la fleur du fraisier. L’acétamipride et le spinosad ont tous les deux permis de mieux contrôler l’anthonome par rapport au témoin non traité. Le spinosad s’est révélé être aussi efficace que la bifenthrine, une matière active couramment utilisée contre le ravageur aux États-Unis. Crop Protection (2016)

Donnez votre avis