Faire baisser l’humidité d’une bleuetière fait baisser la présence de drosophile à ailes tachetées

Une équipe de recherche américaine a évalué, en laboratoire et en champs, l’effet de l’humidité sur la drosophile à ailes tachetées. Les résultats des tests en laboratoire indiquent que le taux de reproduction de la drosophile à ailes tachetées diminue quand l’humidité diminue. Par ailleurs, dans les champs, le nombre de drosophiles à ailes tachetées capturées dans les pièges diminue avec le taux d’humidité ambiant. Ces résultats suggèrent que les pratiques qui permettent de diminuer le taux d’humidité d’une bleuetière contribuent à faire baisser la présence de drosophiles à ailes tachetées.

Donnez votre avis