Les oiseaux, des alliés dans le contrôle des ravageurs

Une équipe de recherche californienne s’est intéressée aux oiseaux et au rôle qu’ils ont dans la réduction des insectes ravageurs des cultures. Pour ce faire, ils ont installé des proies sentinelles dans des champs de kale. Ces proies vivantes étaient des chenilles de fausse-arpenteuse du chou collées sur la face dorsale d’une feuille de kale. Au bout de 7 heures, les chercheurs venaient compter le nombre de chenilles qui avaient disparu. Cette expérimentation a indiqué qu’en 7 heures, de 0 à 80% des chenilles exposées comme proie sentinelle étaient consommées par des oiseaux (moyenne de 24%). Les chenilles les plus consommées étaient celles proches d’une bordure de champ avec des buissons. Voulant en savoir plus sur les oiseaux amateurs de chenilles, une deuxième expérimentation est venue compléter la première. A proximité d’une chenille collée sur une feuille de kale, les chercheurs ont placé, pendant 7 heures, un appareil photo qui se déclenche par le mouvement. Cela leur a permis de savoir que le merle d’Amérique, le geai buissonnier et l’étourneau sansonnet contribuait au contrôle des chenilles des champs de kale.

Donnez votre avis