Auto-médication chez les insectes

Une chercheuse suédoise fait une synthèse de ce que l’on sait de l’auto-médication chez les insectes. L’automédication est une capacité à consommer ou se mettre au contact de composés organiques actifs dans le but de se débarasser d’un parasite ou d’une infection ou d’en résuire les symptômes. Des études reportent des cas d’auto-médication chez plusieurs insectes parmi lesquels la mouche à fruits, Drosophila melanogaster, le monarque, Danaus plexippus et l’abeille domestique, Apis mellifera.

Donnez votre avis