Prédation de ravageurs du bleuets par des carabes

Une équipe de recherche canadienne a étudié le contenu de l’estomac de carabes prédateurs, dans une bleuetière. Leurs analyses ont révélé que ces carabes consommaient des chenilles arpenteuses de l’airelle et des altises de l’airelle. Ils contribuent ainsi à réduire la présence de ces insectes ravageurs dans les bleuetières.

Donnez votre avis